Qu’est-ce qu’une femme qui pratique la voie de la prêtresse ? De nombreuses définitions et écoles existent. Je donnerai la définition que je ressens en mon cœur.

J’ai reçu l’initiation de la part d’Elizabeth Wilcock (l’épouse de David Wilcock), prêtresse, chamane et enseignante d’arts martiaux.

Cette initiation ainsi que l’initiation de Moon Mother de Miranda Gray se complètent dans mon cheminement de prêtresse.

Une prêtresse est une femme dont la mission de vie est d’accompagner d’autres femmes, des hommes, des enfants sur leur cheminement.

Une prêtresse accompagne sur le chemin de la spiritualité et de l’ascension, mais n’intercède pas entre la personne et la Source. Chaque être a sa propre connexion avec la Source, les êtres de lumière, et son soi supérieur.

Une prêtresse accompagne dans les moments importants de la vie et propose et guide vers des rituels riches de sens, constructifs et respectueux.

Elle aide à ré ancrer l’énergie du féminin sacré sur notre Terre Mère et accompagne à la renaissance du masculin sacré. L’équilibre entre le masculin et le féminin sacrés en chacun de nous conduit à l’harmonie.

L’appel vers le chamanisme s’est fait entendre sur mon chemin.

De tradition, le chamane se devait d’endurer de multiples épreuves sa vie durant, d’être trouvé par un chamane qui l’enseignerait et de vivre ensuite une vie difficile au service de sa communauté. Le chamane ne se faisait pas appeler chamane, mais était reconnu comme tel.

Aujourd’hui  les enseignements des êtres de lumière nous apprennent à transmuter les souffrances du passé en pure lumière, et non plus à les rechercher ou à les cultiver.

Ma voie vers le chamanisme est celle de la communication avec les êtres vivants nous entourant, avec notre Terre Mère, avec les enseignements de Lumière et d’harmonisation. Elle m’a été enseignée par plusieurs chamanes de tradition celtiques et amérindiennes, et par deux prêtresses chamanes.

Je respecte un code éthique et déontologique.

Aucun de mes accompagnements ne se substitue à un traitement médical.

Fermer le menu
error: